Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bleeken
Bleeken
Menu
THE PLAYLIST !

THE PLAYLIST !

Poussée par mon cher et tendre, et aussi parce que mes playlists comptent aujourd'hui plus de fans sur le Web que mes dessins (-_-), je vous ai concocté LA Playlist de Bleeken (eh ouais ! comme une star, avec les explications et tout!)

La sélection a été très très dure.. la preuve, je n'ai pas réussi à me limiter à 10 titres. Vous trouverez donc ici les 15 titres qui font ce que je suis aujourd'hui !

En passant, je suis toujours avide de nouveautés, n'hésitez pas à partager, je prends !!

Bonne écoute les amis ;-)

Obligée de commencer par là. Le titre qui déchire tout pour moi, sur lequel j'ai le plus frissonné. Grosses basses, violence, équilibre et avant-gardisme : The Prodigy, je reste fan, à la vie à la mort. Un excellent morceau à mettre quand on est en colère ! Par contre, pas quand on conduit, c'est dangereux.

Un très bon jeune groupe français de beatmakers ! "Heartbeat", c'est une perle, un son à la fois très mélancolique et porteur d'espoir. Pour ma part j'ai vraiment la sensation d'écouter une chanson sur la Rue, avec sa monotonie, sa grisaille. Le clip est une pure merveille !

Tous les titres d'Amon Tobin sont indescriptibles, inclassables. Pour moi, c'est l'artiste qui m'inspire le plus pour dessiner, tant ses morceaux sont travaillés et destructurés. "At the End of the Day" est empli d'émotions, de vibrations, de mouvements, de déchirures. Je ne m'en lasse pas. Pour ceux que le classique n'effraient pas, je vous invite à écouter la reprise du London Metropolitan Orchestra sur Youtube... la Perfection.

Oneself, c'est un des groupes du Label Ninja Tunes, composé de DJ Vadim, Yarah Bravo et BluRum 18. Ce titre sent bon la plage, les vacances et la farniente. Le sample du riff de la guitare est juste extra ! A écouter au matin, à la sieste ou à l'apéro (en terrasse)...

Toute mon enfance. Mon père m'a beaucoup fait écouté Tangerine Dream, que je considère comme un des précurseurs de la musique électronique. Ce morceau est planant, hypnotique, magique. De la musique qui décrit et avec laquelle on peut se créer des voyages introspectifs (oulàààà).

Le morceau sur lequel je chante dans ma voiture en me croyant vraiment sur scène (oui, heureusement que je suis seule en voiture). Ce groupe néo-zélandais fait ressortir la justesse, la nuance, l'équilibre et la douceur que l'on peut trouver dans le reggae. Les paroles sont très fortes, elle représentent pour moi des instants uniques vécus, ceux qui vous dépassent. Si vous aimez, je vous invite à écouter le Live at Roundhouse London : juste une tuerie.

Titre incontournable des mes Années lycée ! Encore aujourd'hui, je secoue mes cheveux avec encore beaucoup de mes proches sur ce titre (enfin, ceux qui en ont encore...) Toxicity, l'album qui fait chanter-gueuler toute une génération. La particularité, c'est la voix de fifou de Serj Tankian et les alternances entre les passages bourrins et les moments doux et pleins d'émotions (si si, y en a plein ! ) Chop Suey, c'est pour se défouler, faire chier les parents et se sentir un peu rebelle (haha!)

Blockhead (aussi sur le label Ninja Tune), artiste trip-hop par excellence. J'adore ses sonorités lourdes, étouffées et mélancoliques. Les albums "Music By cavelight" et "The Music Scene" m'ont énormément plus, car ils ont su coller à un certain état d'esprit : l'ennui, le désir d'autre chose, la routine, l'envie de créer et les insomnies. "Insomniac Olympics" en est le parfait exemple. Une expression de la douleur, lourde a supporter, mais qui reste belle.

Le titre de mon enfance :) Mes parents l'écoutaient beaucoup quand j'étais petite. Bizarrement, quand je l'entend, j'ai envie de danser juste en oscillant de droite à gauche. "A Forest" est donc plein de souvenirs, et surtout un des rares titres des Années 80 que j'aime !

Odesza, un duo américain que j'ai découvert récemment, et qu'on pourrait classer dans le style Chill Out. J'aime ce titre pour les sonorités aériennes, le rythme inspiré du Dubstep sans en faire trop, la voix légère à peine posée, et les grosses basses au fond, bien évidemment... je trouve cette musique pleine d'optimisme et surtout d'espoir. A écouter quand on a le moral dans les chaussettes !

Tout est dans le titre. De la house progressive, avec des sons aériens qui s'élévent au fur et à mesure. J'adore le fait que de la musique électronique puisse être aussi musicale. Chaque son est travaillé pour un apporté un équilibre parfait à l'ensemble, et le faire évoluer tout au long du morceau. Ce que je ressent sur ce titre est dur à décrire, mais pour moi, c'est comme prendre de la drogue par les oreilles (euuh.. ouais.)

La première fois qu'on m'a fait écouté ce morceau, j'en ai chialé. J'ai cru au début qu'ils étaient ptét 3 à jouer, mais non, c'est juste UN mec : John Butler. J'ai alors regardé toutes les vidéos de live et écouté tous les albums. 2 conclusions : il n'existe aucune version de "Ocean" qui ressemble à une autre (c'est une musique sans parole, qui décrit le calme et les tumultes de l'océan, et retranscrit très justement toutes les émotions qui s'y rapportent : l'océan de la vie, en quelque sorte . Wouw !) et 2e conclusion : ce gars-là, j'veux trop l'épouser !!

Une bonne claque ! Bonobo, dont je suis fan depuis déjà quelques années (encore un artiste de Ninja Tune), je l'attendais un peu au tournant avec "Black Sands". Mais c'est encore une merveille !! Je pense que si j'avais eu la chance d'être compositeur, mon style de musique se rapprocherait du sien. Tout l'album déchire, l'album de Remix déchire, le dernier qui vient de sortir, déchire. Un artiste qui sait faire de la musique et qui évolue même avec. Celui qui m'inspire le plus dans la vie :)